The Elder Scroll V: Skyrim

image

Éditeur: Bethesda Softworks

Développeur: Bethesda Softworks

Date de sortie: 11 novembre 2011

Pegi: 18

Comment parler d’un si bon jeu? The Elder Skroll V est pour moi le meilleur de la saga, avec de nombreux atouts, qui font que ce jeu est unique.
Pour le scénario, toujours dans le même univers fantastique, avec dragons, monstres divers, magie et compagnie. Le scénario se passe 200 ans après les événements de Oblivion; dans le royaume de Skyrim (Bordeciel en français, mais c’est de la merde), votre personnage (dont vous avez créer le physique avant) va se faire exécuter par les gardes de l’Empire, quand un Dragon vient interrompre votre exécution. Les gardes vont alors vous charger d’aller voir le roi de Skyrim, pour lui annoncer que les dragons sont revenus. Le roi vous envoira avec son armé combattre le fameux Dragon. Après l’avoir battu, une étrange lumière émergera de la bête, et viendra sur vous. Vous avez absorbé son âme! D’après les sages, vous êtes le nouveau “Dovakhiin”: Enfant de dragon, un élu des dieux, dont le destin est de tuer les Dragons, qui sont revenus à la vie. Ainsi commence votre épopée, parmis la guerre, la magie, et les Dragons.
Dans le gameplay, vous pourrez apprendre la magie, l’art de la bataille, et les fameux cris. Ce gameplay est un gameplay de base, on s’aventure dans le monde de Skyrim, combattant les ennemis, visitant des temples, et menant des batailles épiques envers l’Empire ou les Sombrages, qui veulent renverser l’empire. Vous pourrez choisir votre camp au bout de quelques heures de jeu, mais pour ce faire, il faudrat
remplir des quêtes pour prouver votre valeur.En parlant des quêtes, elles sont toutes différentes, et extrêmement varié, on peut passer d’une simple quête ou l’on doit retrouver de la bière, à une exploration de donjon Dwemer (un peuple de Skyrim disparu).
Ce gameplay apporte aussi beaucoup de possibilité, comme tout simplement rentrer dans des guildes,qui sont nombreuse,(guilde des mages, des compagnons, des voleurs et j’en passe); on peut aussi se marier, adopter un enfant, construire une maison, et beaucoup d’autres surprise.

Les graphismes de ce jeux sont impressionnants, parfaitement fluide, et le design des créatures est tout simplement magnifique. En parlant de créatures, au tour début du jeu, vous choisissez votre race, ainsi que votre physique. Comme je l’ai déjà dit précédemment, il existe environ une dizaine de race, toutes
différentes au niveau de l’esthétique et des caractéristiques, car chaque races possède des capacités qui lui son propre, comme respirer sous l’eau, être plus discret, plus fort, plus habile en magie etc… Par contre, le gameplay nous ne rend pas encore la tâche facile, car certaine race ( comme les Argonniens) sont discriminés. Par exemple, un Argonniens pourra ce faire agresser pour rien, ou devra faire plus de quête pour rejoindre une guilde, car sa race est normalement traité comme esclave.
Ce jeu à aussi le fameux système des compétences à améliorer, et ces talents sont nombreux, on passe de la magie de guérison, de destruction, du maniement d’arme à une ou à deux mains, la furtivité… Et chacune des guilde est partiellement faite pour améliorer ses capacités, par exemple, si vous rejoignez l’académie des mages, vous ameliorerez vos capacités magique, et apprendrez de nouveau sorts.
En parlant de magie, les sorts sont appris en utilisant des livres, que l’on peut acheter ou fabriquer, et en les lisant, on apprendra leur compétence. Il existe cinq type de magie:-la magie de guérison: pour guérir son personnage ou un coéquipier.
            -la magie de destruction: des sorts de foudre, de glace et de feu, qui permettent d’infliger des dégâts aux ennemis, le plus souvent à distance.
             -la magie d’illusions: qui permet des sorts de camouflage, ou de dissimulation.
             – la magie de conjuration: qui permet d’invoquer des familiers, des armes, et des démons qui vous aiderons lors des combats.
              -la magie d’altération, qui permet d’apprendre des sorts tel que la télékinésie.
On peut aussi grâce à des ateliers d’alchimie et des fonderies, forger nos propes armures, et créé nos propres potion, graces à des ingrédients retrouvés sur le cadavre des ennemis.

Pour les notes:

Gameplay: 17/20: un gameplay que je trouve très bien travaillé, malgré quelques petites incohérences, ce gameplay reste exceptionnel

Durée de vie: 20/20: une durée de vie infinie, les ennemis seront tout le temps au rendez vous, et je suis persuadé qu’après 200 heures de jeu vous n’aurez pas fini ce magnifique jeu

Graphisme: 19/20 : des graphismes plus magnifique que jamais, avec des animations plus que fluide.

Bande-son: 16/20: des magnifiques musique, mais desfois, des musique épiques se déclenchent dans n’importe quel situation, seul point négatif de ces magnifique musiques

Multijoueurs: N.A.

Scénario:18/20: un très bon scénario, évolutif, et qui ne sera jamais le même pour chaque partie!

Note global: 18/20: une de mes révélations des jeux d’exploration et d’aventure, une légende inclus dans le panthéon du jeu vidéo

Coin parent: le pegi 18 n’est pas assez mérité, le jeu est largement abordable à partir de 12 ans!

image

image

image

image

image

image

Aimjie

Rentrée

Désolé du manque d’article depuis la rentrée, mais si cela peut vous “rassurer”, plusieurs tests sont en cours (skyrim, zelda ocarina of time…). Merci de votre fidélité et de votre compréhension
L’équipe kultukom

Ubi sort son premier MMORPG sur la OUYA

Ubisoft sort son premier MMORPG sur la #OUYA : Order & Chaos Online. Le jeu sera aussi telechargeable gratuitement depuis Discover. Le nouveau MMORPG est très attendu car c’est l’adaptation d’une appli smartphone et tablette a succès. Ce portage permettra au joueur de jouer en multi. Ce jeu est le premier jeu issu de la collaboration entre Ubisoft et l’OUYA, peut-être le premier d’une grande liste…

Cereale Killer

Professeur Layton et le destin perdu

Editeurs : Level-5

Développeurs : Level-5

Date de sortie : 22 octobre 2010

Pegi: 7

Et c’est parti pour le troisième “Professeur Layton”, grâce à ces deux dernier volets, le jeu a réussi a attirer beaucoup plus de fans que prévu, surtout pour un jeu de réflexion. Pour rappeler à ceux et celles qui ne connaissent pas, Professeur Layton est un jeu d’énigmes et d’aventure, on y incarne plusieurs personnage au fil des volets: Professeur Layton, Luke (son apprenti), Flora… Dans chaque jeu, on trouvera entre 120 et 200 énigmes, qu’il faudra résoudre. Plus l’énigme est dur, plus elle rapporte de point (picarra dans ce jeu), il ne vous servirons à rien, à part à savoir si vous avancez ou pas. Une énigme peut valoir entre 15 et 80 picarras, on peut totaliser entre 4000 et 5000 picarras (peut-être même plus!) dans tout le jeu.

Le scénario est le suivant: Pendant une conférence sur une machine à voyager dans le temps, à laquelle Layton et Luke sont invité, mais l’événement tourne au drame, la machine explose, et le premier ministre disparais; surement aspiré dans le temps par la machine. Quand Luke et Layton rentre chez ce dernier, une mystérieuse lettre signé le Luke de dix ans dans le futur leur informe que le ministre a bel et bien voyager dans le temps, et qu’il sait comment voyager dix ans plus tard. Le professeur et Luke voyage donc dans le temps pour arriver dans le Londres du futur. Le scénario de ce jeu reste très bon, avec plein de retournement de situation qui satisferons la plupart.

Dans ce jeu, au fur et à mesure, on peut ramasser le livre d’images et le perroquet, qui sont comme des minijeux que l’on pourra compléter au fil du temps.

Ce jeu reste superbe, peut-être meilleur que les deux autres, il a toute les qualités d’un jeu de logique respectable. De longues heures de jeu à réfléchir sont aux rendez-vous, beaucoup de suspense et d’autres choses vous attendent dans ce magnifique troisième volets.

Note: 17/20: le meilleur volet de la série, tous reste correcte, même plus. Un jeu a essayer!

Scénario:18/20: Un très bon scénario, plein de retournement de situation, un peu répétitif sur certain points

Graphismes: 16/20: De très bon graphismes, dommage que les cinématiques soient peut nombreuses, et que les dialogues soient des personnages mouvantes.

Multijoueurs: N.A.

Durée de vie: 16/20: Une Durée de vie moyenne, une vingtaine d’heures de jeu pour le finir à 100%

Bande-son: 18/20: Une bande son qui reste magnifique, plus varié que les deux autres, toujours aussi beau.

Jouabilité: 17/20 : Une très bonne jouabilité dans le genre, toujours aussi excellent.

Coin parents: Le pegi 7 est mérité, quand à la difficulté , elle est élevée, finissable vers 9 ans

 

Aimjie

Hitman Bloodmoney

Editeurs: Eidos interactive

Développeurs: IO Interactive

Date de sortie: 25 Mai 2006

Pegi: 18

Ce bon vieux hitman… on attendait avec impatience ce nouvel opus! Code 47 est toujours là!! Dans ce nouveau chapitre de l’histoire du clone, on traque toujours cet espion sans relâche Cet opus est une vrai révolution pour le jeu d’infiltration, des graphiques magnifiques pour cette époque. Le jeu se déroule autours de 14 missions, parfois très complexe, très simple pour d’autre, jusqu’à deux heures pour certaine mission, parfois seulement 15 mn. Les lieux sont magnifiques, varié en passant du carnaval de Rio à la maison blanche en allant même dans des fêtes étrange… Le jeu est assez difficile, autant que son successeur. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas hitman, c’est un jeu d’infiltration classique avec une barre de stress qui quand elle devient rouge, veut dire que l’on c’est fait repérer. Les lieux sont très bien fait graphiquement parlant, les personnages bien animé. On pourra ( toujours et encore) améliorer nos armes qui sont au nombre de 5, on pourra en ramasser d’autres dans les missions. Les problèmes, les enigmes de ce jeu sont parfois très complexes, en passant de donner une saussices empoisonné à des chiens, à donner un gâteau piéger à un amiral, bref… Tordue et complexe!!

Note général: 18/20: le jeu garde toujours sont principe, il est attrayant et super, un super bon jeu

Graphismes: 17/20: des personnages fluides, bien animée, des cinématique bien faites, bref, de bon graphismes

Durée de vie: 18/20: un jeu avec une longue durée de vie, le mode expert reste super long à finir

Multijoueurs: NA

Musique:17/20: une musique très bonne, collant à toute les situations

Gameplay: 18/20: un gameplay toujours aussi époustouflant, les codes et les règles de l’espionnage sont au rendez vous

Coin parents: toujours la même rengaine, on ne peut pas interdire un jeu jusqu’à 18 ans, malgré ses scènes de violences, de sang, de meurtre, des scènes sexuel, le jeu est abordable vers 12-13 ans

Aimjie